Supplément au no12 des Archives de Pédiatrie

Mucoviscidose: Actualités et perspectives

ÉDITORIAL

S. Buia,*, H. Clouzeaub, M. Fayonc,d

aCHU de Bordeaux, CRCM pédiatrique, Centre dInvestigation Clinique (CIC 1401), F-33076 Bordeaux, France
bUnité de Gastroentérologie, Hépatologie et Nutrition Pédiatrique, CRCM pédiatrique, CIC1401 Hôpital des Enfants, CHU de Bordeaux, France
cUniversité de Bordeaux, Centre de Recherche Cardio-thoracique de Bordeaux, U1045, F-33000 Bordeaux, France
dCHU de Bordeaux, Centre de référence de la mucoviscidose, Centre dInvestigation Clinique (CIC 1401), F-33076 Bordeaux, France

La mucoviscidose (MCV) a été décrite comme une maladie à part entière en 1938. A l’époque, l’annonce diagnostique était synonyme de décès dans les mois qui suivaient. Le test de la sueur, décrit en 1953, a été standardisé pour être utilisé comme outil diagnostique en 1959. En 1983, le transport de l’ion chlorure au niveau des cellules épithéliales a été incriminé comme l’anomalie physiologique de base, en association avec une perturbation de la réabsorption de sodium. La structure génétique permettant la synthèse de de la protéine CFTR (Cystique Fibrosis Transmembrane Regulator) a été décrite en 1989. En 75 ans, les soins et la recherche clinique se sont mis en ordre de bataille pour permettre un allongement de l’espérance de vie, actuellement à plus de 40 ans. Il est important d’identifier les ingrédients de cette « success-story » car l’organisation des soins et de la recherche autour de la MCV est considérée comme exemplaire : elle est devenue une référence en médecine, y compris en dehors du milieu de la MCV. Tout d’abord, on doit cela à la motivation hors pair des parents et des patients, qui œuvrent pour trouver les ressources financières nécessaires pour soutenir les équipes. Ensuite une distribution intelligente de ces ressources, guidée par les grandes lignes établies entre soignants et soignés. Pour avancer dans la gestion de cette pathologie complexe et multi-organe, une organisation pluridisciplinaire, en réseau, a été élaborée (CRCMs, Sociétés savantes, etc.). Une bonne collaboration avec l’industrie, et des outils efficaces de communication (réunions communes, pipeline des essais thérapeutiques) destinés aux patients et au personnel soignant ont permis de d’entretenir la dynamique au plan mondial. À l’échelon individuel, le patient peut ainsi bénéficier d’un traitement personnalisé.

Sommaire du numéro supplément

Les brèves du congrés NACFC 2016

 

  • Les exosomes, marqueurs de l’inflammation dans la mucoviscidose

    Abstract 186 - Characterising exosomes as inflammatory markers in cystic fibrosis

    Les exosomes sont des nanovésiculesde 40 à 100 nm, sécrétées par les cellules et contenant des protéines impliquées dans la signalisation intercellulaire. Dans cette étude, les exosomes ont été isolées à partir de lignées respiratoires CFBE sauvages (WT) et porteuses de la mutation F508del. Après ultracentrifugation, les fractions correspondant aux exosomes ont été analysées en spectrométrie de masse. Par rapport aux cellules WT, les cellules F508del relarguent plus d’exosomes qui contiennent en outre une plus grande quantité de protéines. Ces protéines interviennent plus particulièrement dans le système « eukaryoticintiation factor 2 », impliqué dans la voie du NF-kB, la voie...
  • Les biomarqueurs de l’inflammation et du stress oxydatif dans la mucoviscidose : implication pour le développement des molécules anti-inflammatoires

    Abstract 185 - Biomarkers of inflammation and oxidative stress in CF : implications for anti-inflamatory drug development

    Le déséquilibre de la balance inflammatoire et oxydant/antioxydant est une des caractéristiques fondamentales de la mucoviscidose. Il est nécessaire de disposer de biomarqueurs de l’inflammation pour surveiller les patients et orienter les traitements anti-inflammatoires. Actuellement peu de données sont disponibles. C’est pourquoi, l’étude de l’équipe de R Jain a analysé différents marqueurs sur des prélèvements de sérum et de crachats réalisés dans le cadre d’un essai thérapeutique de traitement antioxydant chez des patients atteints de mucoviscidose, mais seuls les résultats à l’état basal ont été présentés. Les marqueurs suivants ont été analysés : Dans le sang : CRP, taux de...
  • Interaction entre CFTR et l’environnement respiratoire

    S15.1 - Interactions between CFTR & the airway mucosal environment

    La fumée de cigarette contient plus de 5000 molécules différentes qui induisent un déséquilibre de la balance protéase/antiprotéase et une réponse pro inflammatoire qui altèrent les défenses immunitaires innées. La muqueuse respiratoire est en première ligne pour faire face à cette agression. Le tabac est impliqué dans la pathogénie de la BPCO dont un des aspects est la bronchite chronique qui par bien des aspects s’apparente à la mucoviscidose. En particulier, elle associe une inflammation, l’obstruction bronchique par du mucus et une infection initiale par S.aureus et H.influenzae. L’exposition chronique à la fumée de tabac est associée à l’inhibition de...
  • Identification et caractérisation de correcteurs de deuxième génération

    Nonclinical profile of the CFTR corrector VX-661

    De nouveaux correcteurs du défaut de routage de CFTR ont été identifiés. Il est important d’augmenter l’efficacité des correcteurs du défaut de routage de CFTR-F508del. Une stratégie consiste à combiner plusieurs molécules qui ont une activité sur des étapes différentes de la synthèse de la protéine. Un crible fonctionnel cellulaire a permis d'identifier des molécules augmentant l’effet des molécules thérapeutiques actuellement disponibles (VX809 et VX661) en combinaison avec le potentiateur VX-770. Apres différentes étapes d’optimisation chimique deux correcteurs de deuxième génération ont été développés : le VX-152 et le VX-440. L’activité de ces molécules a été évaluée au moyen de...
  • Rationalisation de la sélection de molécules actives sur le défaut moléculaire de CFTR

    S08.3 - Rationalizing drug selection for the basic defects in CF

    Les mutations de CFTR regroupent des défauts complexes touchant à la fois la transcription, la traduction, le repliement de la protéine et sa fonction. Ces défauts sont souvent combinés, ce qui explique l’efficacité limitée de VX-809 (lumacaftor) isolé, car la mutation F508del associe l’instabilité du domaine NBD1 et de la liaison entre NBD1 et le domaine MSD2, ainsi que d’autres interfaces interdomaines, aboutissant à un défaut d’assemblage complexe et un défaut de repliement complexe. C’est pourquoi,l’association de plusieurs correcteurs ciblant ces différents défauts structuraux, par exemple stabilisant le domaine NBD1, améliore l'efficacité. Ces efforts doivent être soutenus par une compréhension...

Pages

Les interviews des membres du comité scientifique


Retrouvez les interviews de nos experts présents sur place à Orlando pour le congrès NACFC 2016.

  • Synthèse du NACFC 2016

    Retrouvez sous forme synthetique un résumé complet des principales communications tenues lors du congrès NACFC 2016

  • Découvrez les archives de pédiatrie

    Organe de presse de la SFP, les "Archives de Pédiatrie" est une revue mensuelle qui publie des mémoires originaux, des mises au point, des faits cliniques, des recommandations, des résumés de congrès et des lettres à la rédaction rédigés en langue française ou anglaise.

  • Toutes les brèves

    Télécharger le document regroupant toutes les brèves rédigées par notre comité scientifique lors du congrès NACFC 2016.

Attention, ceci est un compte-rendu et/ou résumé des communications de congrès dont l’objectif est de fournir des informations sur l’état actuel de la recherche ; ainsi les données présentées sont susceptibles de ne pas être validées par les autorités françaises et ne doivent donc pas être mises en pratique. Ce compte-rendu est réalisé sous la seule responsabilité du coordinateur, des auteurs et du directeur de la publication qui sont garants de l’objectivité de cette publication.